librairie

by ethiwork

Trouvez n’importe quelles données, informations et connaissances dans la librairie de contenus 100% dédiée aux sujets d’impact dans la mode et dans le luxe : Des thématiques variées allant des enjeux climat à la traçabilité en passant par les enjeux  diversité et inclusion.

 
niveau
enjeux
secteur
type
clear
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Dressed to Kill Fashion brands' hidden links to Russian oil in a time of war
Changing Markets, Zero Waste Alliance Ukraine, STAND.earth
Ce rapport percutant de Changing Markets fait un exposé documenté du lien caché entre des marques de mode mondialement connues et le pétrole russe. 💰Au coeur de ce rapport, deux des plus grands acteurs de la production mondiale de fibres synthétiques dont le polyester : Reliance Industries, en Inde et Hengli Group, en Chine pour qui la Russie est devenue au cours de ces derniers mois le fournisseur principal. Des quantités de pétrole importé qui ont été multipliées par dix au cours des derniers mois, en raison de la baisse des prix du pétrole russe face à l'embargo des pays européens. Au-delà de leur impact environnemental et social établi dans leur pays d'origine, c'est ce pétrole russe qui sert aujourd'hui à fabriquer les fibres polyester que l'on retrouve dans nos vêtements. Des vêtements vendus par ces mêmes marques qui ont suspendu leurs activités en Russie suite à l'invasion de l'Ukraine en février 2022. 💎Comme pour le scandale des diamants russes, la traçabilité et la transparence de leurs chaînes d'approvisionnement restent l'enjeu majeur pour ces marques qui n'ont pour la grande majorité aucune idée d'où provient le polyester de leurs vêtements. À cela s'ajoute leur forte dépendance aux fibres synthétiques et notamment au polyester qui, pour rappel, est aujourd'hui la fibre textile la plus produite au monde. C'est ainsi que de nombreuses marques, qui boycottent et condamnent publiquement les agissements du Kremlin, se retrouvent à financer l'effort de guerre russe et le conflit en Ukraine. À retrouver et à lire de toute urgence dans notre librairie 👇
Intermédiaire
Étude
voir plus
Preferred Fiber & Materials Market Report
Textile Exchange
En 2021, la filière textile atteignait un nouveau record : 113 millions de tonnes de fibres produites, soit l’équivalent de 14.3kg de fibres par personne, après une légère baisse liée à la crise du COVID-19, deux ans auparavant. Un chiffre qui a presque doublé en 20 ans et dont les estimations ne laissent miroiter aucune diminution dans les prochaines années. Selon ce dernier rapport de Textile Exchange, la production de fibres textiles pourrait en effet atteindre les 149millions de tonnes d’ici à 2030. Sur ce marché, les fibres synthétiques dominent et ce depuis le milieu des années 1990. En 2021, elles représentaient 64% des fibres produites, 54% pour le polyester seul soit l’équivalent de 60.5 millions de tonnes. Les fibres naturelles arrivaient au second plan avec 28% de la production mondiale en 2021, 22% pour le coton à lui seul avec un total de 24.7 millions de tonnes produites. Une production en hausse malgré des aléas climatiques, économiques et politiques. Les fibres libériennes, quant à elles, représentaient en 2021 6% de la production mondiale. Seule la fibre laine a connu une baisse de la production. Malgré l’augmentation des fibres recyclées, la production de fibres vierges a continué d’augmenter, si bien qu’aujourd’hui, un pays comme le Bangladesh produit 250 000 tonnes de déchets coton pre-consumer soit l’équivalent de 100millions de dollars chaque année. Un impact économique donc mais également environnemental et social car des centaines de milliers de foyers dépendent de la production de ces fibres. Une transition vers plus de recyclabilité et des pratiques régénératives nécessitera une collaboration de l’ensemble des acteurs et des gouvernement afin de permettre à l’industrie du textile de réduire son impact social, environnemental ainsi que sur la biodiversité.
Intermédiaire
Étude
voir plus
The Future of Jewelry & Watches
Positive Luxury
« The Future of Jewelry & Watches », dernier rapport de Positive Luxury propose une vision 360 du secteur de l’horlogerie et de la joaillerie. La première partie revient sur les impact sociaux et environnementaux du secteur, principalement liés à l’industrie minière. Le rapport rappelle que pour chaque carat de diamant naturel extrait industriellement, les entreprises déplacent jusqu'à 250 tonnes de terre, utilisent 127 gallons d'eau et rejettent 143 livres de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. De plus, plus d’un millions d’enfants travailleraient dans des mines informelles. La deuxième et majeur partie du rapport, apporte des solutions, des stratégies aux entreprises pour faciliter la prise en compte des enjeux actuels, mais aussi leur permettre de monter en connaissance et les aider à prioriser les actions à mener. Entre les attentes consommateurs, les enjeux de sourcing, de traçabilité, de design, de business model ou encore de packaging, « The Future of Jewelry & Watches » se positionne entre une étude sectorielle et un guide pour les maisons horlogères et joaillières. À noter, le rapport comporte aussi une interview de Iris Van der Veken, executive director et secrétaire générale de la Watch & Jewellery Initiative 2030. Elle revient notamment sur l’importance de la transparence au sein du secteur.
Intermédiaire
Étude
circular economy ♻️
climate 🌡️
awakening 💭
diversity & inclusion 🤝
human rights 🙍‍♂️🙎‍♀️
voir plus
Dirty Landry 2 : Hung out to dry
Greenpeace
Une étude de Greenpeace International qui révèle que les vêtements et certaines chaussures en tissu vendus dans le monde entier par de grandes marques de vêtements sont fabriqués à l'aide d'éthoxylates de nonylphénol (NPE). Les NPE - qui sont utilisés comme tensioactifs dans la production textile - se décomposent ensuite pour former du nonylphénol (NP) toxique. Le nonylphénol est un produit chimique persistant aux propriétés de perturbation hormonale qui s'accumule dans la chaîne alimentaire et qui est dangereux même à de très faibles niveaux. L'enquête a porté sur l'analyse de 78 articles de vêtements et de chaussures de sport et de loisirs portant les logos de 15 grandes marques de vêtements.
Intermédiaire
Étude
biodiversity 🐼
ocean and plastic 🌊
health & safety 💊
water 💧
voir plus
Dirty Laundry
Greenpeace
L'enquête "Dirty Laundry" présente le problème de la pollution toxique de l'eau résultant du rejet de produits chimiques dangereux par l'industrie textile en Chine. L'enquête se concentre sur deux installations dont on a découvert qu'elles rejetaient une série de produits chimiques dangereux et persistants ayant des propriétés de perturbation hormonale. Ces résultats sont révélateurs d'un problème beaucoup plus vaste qui fait peser des menaces graves et immédiates sur nos précieux écosystèmes et sur la santé humaine. Une action urgente et transparente est nécessaire afin d'éliminer l'utilisation et le rejet de ces produits chimiques dangereux. Dans le cadre de ses enquêtes, Greenpeace a également découvert des liens entre ces installations polluantes et un certain nombre de grandes marques de vêtements, de mode et de sport. Notamment, les marques internationales Abercrombie & Fitch, Adidas, Bauer Hockey, Calvin Klein, Converse, Cortefiel, H&M, Lacoste, Nike, Phillips-Van Heusen Corporation (PVH Corp) et Puma, ainsi que les marques chinoises Li Ning, Meters/bonwe et Youngor, ont toutes fait fabriquer leurs produits dans l'une ou l'autre de ces installations.
Intermédiaire
Étude
biodiversity 🐼
ocean and plastic 🌊
health & safety 💊
water 💧
voir plus
Luxury For Good - Ep. 20 : 'La préservation du vivant'
ethiwork
Dans ce dernier épisode de la deuxième saison de « Luxury for Good », notre invité nous raconte son émancipation du monde de la finance pour s'investir dans la préservation du vivant. 15 années d'expertise et de combats au service de la biodiversité et pour l'intégration de cette notion au cœur de business model des entreprises de tous les secteurs. En 2012, il rejoint l'IUCN (Union Internationale pour la conservation de la nature) pour y continuer son combat en convainquant les entreprises de prendre en compte la biodiversité au sein de leurs activités. Il nous parle de la nature, du vivant et de l'importance d'allier leur préservation avec les ambitions des entreprises. Retrouvez, dans ce 20e épisode de Luxury For Good, Gérard Bos, directeur du programme entreprise et investissement a IUCN au micro de Céline Dassonville.
Débutant
Podcast
biodiversity 🐼
climate 🌡️
awakening 💭
voir plus
2021 State of the Industry Report : Next-Gen Materials
Material Innovation Initiative
"Les matériaux d'origine animale, en particulier le cuir, sont largement utilisés dans les secteurs de la mode, de l'automobile et des articles ménagers. La production de matériaux d'origine animale entraîne le changement climatique, la dégradation de l'environnement, des risques pour la santé publique et la cruauté envers les animaux. La génération actuelle d'alternatives - les synthétiques dérivés du pétrole - s'accompagne également de graves préoccupations environnementales et sociales. Nous avons besoin d'alternatives plus durables, de nouvelle génération, offrant une esthétique et des performances optimales. Un vaste écosystème d'innovateurs se développe rapidement pour répondre à ce besoin urgent." Ce dernier rapport de Material Innovation Initiative sur l'état de l'industrie, le plus récent, couvre la croissance et les investissements dans les matériaux de nouvelle génération jusqu'à la fin de 2021. Il donne un aperçu des principaux acteurs impliqués, des forces motrices qui accélèrent l'innovation dans les matériaux, et des dernières données sur les investissements dans les matériaux de nouvelle génération.
Intermédiaire
Étude
biodiversity 🐼
animal welfare 🐮
innovation 🚀
climate 🌡️
ocean and plastic 🌊
voir plus
Scaling textile recycling in Europe–turning waste into value
McKinsey
McKinsey & Co analyse dans ce rapport l’industrie du recyclage en Europe et les possibilités de créer d’ici 2030, une nouvelle industrie circulaire durable en Europe. Le cabinet de conseil analyse les différentes techniques de recyclage existantes à date et les compare entre elles sur les critères de consommation énergétiques, d’éfficacité et de coût. La deuxième partie de l’analyse est une étude de marché de l’implantation d’une filière du recyclage en Europe et les gains économiques et environnementaux qui pourrait être atteint. L’étude se termine par une série de recommandation pour les acteur du secteur.
Intermédiaire
Étude
circular economy ♻️
climate 🌡️
voir plus
Des récits et des actes
place to B
Comment les histoires, le cinéma, la musique, etc. transforment notre perception des enjeux climatiques et sociaux ? 📹 👩‍🎤 La pop culture joue un rôle central dans le développement des imaginaires individuels et collectifs. Elle donne à voir, à incarner et à expérimenter des sociétés durables et socialement plus justes. 
 Dans son nouveau rapport « Des Récits et des Actes », Place to B en partenariat avec l’ADEME nous donne les clés pour créer des récits performatifs dans leur capacité de mise en action ; capables à la fois de sensibiliser le public mais surtout de lui donner des ressources et des clés de compréhension des grands enjeux environnementaux actuels. 🖋️ 
 Il incite les acteurs des industries créatives et culturelles à aller au-delà des méthodes conventionnelles. Il s'agit de renouveler les pratiques et en établissant de nouvelles relations avec le grand public notamment grâce à l’utilisation de la fiction comme vecteur de changement. 
 Fini les images choc, anxiogènes, dystopiques auxquelles nous sommes fréquemment confrontés. La clé selon ce rapport pour engager le spectateur : équilibrer le réel et l’imaginaire, les menaces et les alternatives tout en éveillant la joie et la surprise afin de lui donner envie d’agir. Autrement dit, créer des « récits inspirants qui mettent en capacité d’action le public ». À l'instar de la fabrique des récits, porté par Sparknews, de Guerlain, Loewe ou Chloé qui portent de nouvelles formes de communication, de Thanks for Nothing qui mobilise les artistes autour de projets à impact, ethiwork, studio d'impact croit à la construction de nouveaux récits et de nouveaux imaginaires 🤍
Débutant
Étude
climate 🌡️
communication 📢
voir plus